Attitude Jasmin

Je vous présente ma nouvelle activité. C'est pour moi un projet important. 

La cuisine est ma passion, pourquoi ne pas la partager ? Dans la matière, chez moi.

Je vous accueille le temps d'un déjeuner ou d'un dîner, le weekend de 12h à 14h30 et de 19h30 à 22h.

Je vous propose une cuisine végétarienne, végétalienne, avec ou sans gluten/produits laitiers. Avec des produits issus de l'agriculture biologique ou local, ou les deux.

Entrée + plat + boisson ou plat + dessert + boisson, le tout pour 8,50€/ personne.

Le nombre de personnes est limité à 5. Je vous accompagnerai durant le repas. Une belle table de 6, pour savourer un repas à thème, choisi par vos soins ou selon mes inspirations.

Une réservation de 2 jours à l'avance est requise pour l'organisation (réflexion menu et achats).

Je vous attends et je vous accueillerai avec joie, en compagnie de Naïra, ma petite chienne.

 

Je remercie les personnes qui m'ont aidé à renforcer ma confiance.

 

Texte d'après le livre " Le restaurant de l'amour retrouvé " d'OGAWA Ito

 

" Ce n'était pas quelque chose que l'on m'avait appris et je ne savais d'ailleurs pas exactement quand j'avais commencé à le faire, mais avant de cuisiner, je suivais toujours le même rituel.

J'approchais mon visage, mon nez, des aliments, j'écoutais leur << voix >>. Je les humais, les soupesais, leur demandais comment ils voulaient être cuisinés. Alors, ils m'apprenaient eux-mêmes la meilleure façon de les accommoder.

Ce n'était peut-être qu'une illusion, mais j'entendais bel et bien leur voix ténue. Ensuite, je m'agenouillais en esprit et priais les divinités de la cuisine.... " 

 

C'est ce que je vis au quotidien sur le marché, dans ma cuisine. 

 

 

PS : je tiens aussi à remercie la créatrice du bol sur la carte de visite, Anne Cécile ALLEGRE qui produit à Vénérieu dans l'isère.

Son site web

 

 

Totalement citronnée, cette tarte

 

Ayant participé au projet NIEPI N°14, j'ai eu le plaisir de pouvoir découvrir une recette de gâteau au citron.

C'est d'après une recette de Frédérique du numéro 14 de NIEPI. 

Je ne sais pas si c'est toi qui l'a inventé mais vraiment c'est super.

Je l'ai modifié à mon tour en version italienne et plus citronnée.

 

Une belle tarte au citron (pour un moule de 20 cm/ 8 parts) : 

100 g de sucre

40 g de sirop d'érable

4 œufs 

60 g d'huile d'olive

40 g de farine de lupin

40 g de fécule de manioc

40 g de farine de noisettes

2 citrons (BIO, très important)

10 g de poudre à lever

1 càs de limoncello

Zester le citron, et en extraire le jus. Réserver le tout. 

Préchauffer le four à 180°C. 

Dans deux saladiers, séparer les blancs des jaunes puis battre ces derniers avec le sucre. Ajouter l'huile, le sirop d'érable, le limoncello et le zeste des citrons et mélanger vivement. 

Ajouter la farine, la fécule et la poudre à lever. Il faut obtenir une pâte homogène.

Dans le deuxième saladier,  monter les blancs en neige avec une pincée de sel.

A l'aide maryse,  ajouter délicatement les blancs au premier mélange.

(Déco : J'ai mis du zeste sur le dessus de la tarte pour la texture et un goût différent, car légèrement grillé.)

 

Huiler un moule à tarte et enfourner la préparation pour 30 minutes à 180°C.

 

A la sortie du four, laisser tiédir et démouler.

 

Astuce : Pour démouler la tarte, mettre un papier cuisson dans le moule ou cuire dans un moule à manquer. Pour ma part la tarte a été cuite dans un moule en verre (plus sain de mon point de vue). 

 

J'ai mis de la farine de Lupin pour renforcer la couleur jaune du citron et l'humidité qu'elle permet à la tarte.

De la farine de noisettes, pour le goût et le terroir. L'Italie c'est les noisettes (Du Piémont), le citron, l'huile d'olive et le limoncello.  Ce dernier,  je l'ai ajouté pour le goût.

 

Dhal féérique

 

 

Pour un dhal féérique, un dhal voyageur, il vous faut une bonne dose d'imagination et de bons ingrédients.

 

Dhal (pour 5 assiettes) :

  • 450g de lentilles jaunes 
  • 2 càs de ghee (beurre clarifié)
  • Les grains de 2 gousses de cardamome
  • 3 gousses d'ail 
  • 1 gros oignon
  • 1 courgette
  • 10 feuilles de Caloupilé
  • 1 càs de concentré de tomates
  • 1/2 càc de pâte piment d'Espelette
  • 1 càs rase de gros sel
  • 1l d'eau bouillante
  • Les grains d'1/2 grenade
  • 5 càs de parmesan râpé
  • Quelques feuilles de coriandre fraiche
  • 5 càs de graines de courge

Laver les lentilles dans une passoire et les laisser égoutter.

Dans une grande casserole, faire chauffer le ghee et ajouter les graines de cardamome et les feuilles de Caloupilé. Laisser crépiter les épices.

Emincer la courgette, l'oignon et l'ail et les ajouter. Mélanger vivement pour ne pas les brûler, et les faire suer.

Ensuite ajouter les lentilles, l'eau et le concentré de tomates, le sel et le piment.

Pendant la cuisson, faire attention à ce que les lentilles n'accrochent pas sur le fond.

Laisser cuire pour au moins 30 minutes. Tout dépendra de la texture voulue.

 

Pour la présentation, à vous de jouer, selon vos goûts et vos envies du moment.

Pour ma part, j'ai concocté un mélange à la dernière minute. Des grains des grenade pour le croquant et la fraîcheur, le parmesan pour le caractère et le côté salé, et les graines de courge pour la.... prostate, ... mais non, la gourmandise. Les feuilles de coriandre pour moi car j'aime ça, une saveur caractéristique de punaise. (l'insecte)

Evidemment chaque aliment joue un rôle nutritionnel et également sensoriel.

 

 

Crumble pétillant de nos vergers

Je voulais pour cette soirée, qui d'ailleurs était magique, un dessert fruité. Je ne savais pas qui j'accueillais.

J'ai opté pour une compotée de fruits de saison avec une pâte à crumble assez relevée.

 

Pour la compotée (5 personnes) :

  • 800 g de poires/pommes déjà équeutées et/ou épluchées.
  • 40 g de sucre Jaggery (sucre complet d'origine indienne)
  • 1/2 de gousse de vanille, de qualité
  • 10 palets de chocolat blanc 
Dans une casserole, laisser compoter les fruits, préalablement coupés en petits morceaux avec le sucre et la vanille fendue. Verser une lichette d'eau pour ne pas que le mélange brûle.
Ne pas couvrir à la cuisson, le but étant que la compote ait le moins de liquide.
Vous avez le choix de servir directement le dessert, auquel cas, verser la compote dans des verrines et y disposer deux palets de chocolat blanc dans chaque. Déposer ensuite le crumble. ( recette suivante )
Si vous décidez de le servir un peu plus tard, la mettre dans des ramequins allant au four.
Crumble pétillant (pour 10 portions) :
  • 40 g de noix de coco râpée
  • 90 g de farine de Teff
  • 70 g de sucre + 1 càs 
  • 1 càs de poudre de cannelle 
  • 1 càc de poudre de gingembre
  • 60 g de beurre demi-sel (à température ambiante)

Dans un saladier allant au congélateur, peser la noix de coco râpée, la farine, la cannelle et les 70 g de sucre. Bien mélanger, puis ajouter le beurre et malaxer pendant environ 5 minutes. Il faut que le beurre imprègne la poudre. 

Disposer le saladier au congélateur pendant 15 minutes.

Après ce temps, faire chauffer une poêle, et verser la pâte dedans.

Avec une cuillère en bois, remuer doucement, afin de "cuire" cette pâte. Le sucre va fondre et créer une sorte de caramel. J'ai continué cette manipulation pendant 5 minutes environ, jusqu'à ce que le mélange commence à accrocher.

Verser dans un plat, saupoudrer du reste de sucre et de la poudre de gingembre. Pour moi, cette manipulation consiste à enrober la pâte d'un cristal pétillant au gingembre.

Laisser refroidir un peu et remettre au congélateur jusqu'au service.

 

Garder ce crumble dans une boite hermétique jusqu'au prochain ! 

 

Pour le service, si vous avez préparé la compote en avance, déposer les ramequins comportant la compote et les palets de chocolat blanc au four pendant 15 minutes à 100°C. Mélanger et mettre le crumble dessus.

Le restaurant de l 'amour retrouvé

Les saveurs du palais


Retour sur une lecture du mois de Novembre.

Livre culinaire bien sûr, comme je les aime.

C'est une histoire qui se passe au Japon.

Dans ce livre, vous découvrirez comment la façon de préparer les aliments agit sur votre être.

Cette " Rinco ", comme elle est prénommée dans le livre, guérit des maux en cuisinant certains plats. On est d'accord, c'est aussi une fiction, mais je suis persuadé au plus profond de moi-même, que les aliments sentent nos vibrations. Que ce soit celui qui les plante, cultive, élève ou cuisine. 

N'avez vous pas déjà remarqué, que lorsque vous cuisinez dans un état de stress, l'aliment était plus fade ou vous restait en travers ? 

 

Ce livre parle aussi de retrouvailles entre une mère et une fille qui ne s'entendaient plus à cause de non-dits. C'est une des fréquentes raisons des mauvaises ententes dans nos familles ou réseaux d'amis.

 

 

Un simple hommage à Jean D'ORMESSON à ma façon, sur le thème de la cuisine.

Il est repassé il y a peu à la télévision, vous pouvez sûrement le revoir en Replay.

Cette homme est simple dans son rôle d'acteur. Je dirais même qu'il n'a pas révisé ses paroles, il me parait naturel.

Je ne l'ai pas connu personnellement mais c'est mon ressenti.

Dans ce film, une Chef renommée est appelée à cuisiner pour le président de la république récemment élu. Un président aimant le terroir, les produits de saison et qui ont du goût. Il se fiche des régimes imposés.

Cette Chef cherche à répondre au mieux à cet homme amoureux de la vie, malgré les bâtons qui lui sont mis dans les roues.

Je vous laisse découvrir ce film sur vos écrans.

 

 


Marbré d'automne

 

Un gâteau de famille, vraiment trop bon ! 

 

Il donne envie visuellement, avec un beau dégradé, des petites touches de chocolat, et la preuve, Naïra à voulu en manger ! 

Visuellement ? Pas que ! Saveurs bien équilibrées et texture moelleuse et fondante.

 

Pour un moule à cake de grande taille :

 

  • 4 œufs 
  • 1 pincée de sel
  • 150 g de farine de Kamut
  • 50 g de poudre d'amandes
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 100 g d'huile de coco
  • 100 g de sirop d'agave
  • 180 ml de boisson riz/épeautre/noisettes
  • 2 càs de poudre cacaotée
  • 1 càs de rhum ambré
  • 1 sachet de sucre vanillé (facultatif)

Commencer par faire fondre l'huile de coco sur feu doux et préchauffer le four à 180°C

Ensuite séparer les jaunes et blancs d'œufs, puis les monter en neige avec la pincée de sel. Fouetter à part les jaunes avec le sirop d'agave et la boisson végétale.

Dans un autre, saladier mélanger la farine, la poudre d'amandes et la poudre à lever. Ajouter le mélange précédent et l'huile, et battre afin qu'il n'y ait plus de grumeaux.

Incorporer les blancs délicatement à cette dernière préparation.

Séparer en deux parties (1/3 et 2/3). Ajouter la poudre cacaotée et le rhum dans la petite et le sucre vanillé dans la plus grande.

Huiler le moule et verser la préparation vanillée suivie de la chocolatée. Avec le manche de la spatule faites de beaux motifs en mélangeant.

 

Laisser cuire 40 minutes.

 

La poudre d'amandes permet au gâteau d'avoir cette texture moelleuse. 

Le rhum et la vanille apportent des notes florales tandis que la coco de la douceur. 

J'utilise de la poudre cacaotée pour un gâteau passe-partout. La poudre de cacao amère est assez sèche je trouve.

 

Le fruit sur la photo est un kaki, fruit du plaqueminier. Ces variétés doivent attendre les premières gelées, sinon gare à l'âpreté et l'astringence. Il se mange à cuillère.

 

 

 

Marbré Greencao

 

 

Après l'achat de chocolat blanc Anéo de WEISS, j'ai eu beaucoup d'idées de recettes. 

 

Au milieu de ma nuit, mes pensées se sont focalisées sur un gâteau. Les idées filaient, ... 
Il fallait que je choisisse. Chose faite ! Mais la recette est en cours d'élaboration car j'aurais aimé un glaçage au chocolat blanc sur le dessus.

 

Pour un cake de taille moyenne : 

 

  • 70 g de farine de riz blanc 
  • 90 g de fécule de maïs 
  • 3 œufs
  • 100 g d'huile de coco
  • 1 càs de thé matcha
  • 1 citron vert
  • 2 gouttes d'huile essentielle de citron
  • 2 càs de cacao brut
  • 70 g de sucre complet
  • 5 tours de moulin de poivre blanc
  • 1 sachet de poudre à lever (10g)
  •  100 ml de boisson de soja ou autre boisson végétale

Tout d'abord préchauffer le four à 180°C en chaleur tournante.

Ensuite mélanger les farines, la poudre à lever et le sucre. Ajouter ensuite les œufs et l'huile de coco fondue et la boisson végétale, puis battre afin que le mélange soit homogène.

Séparer ce dernier en deux : 

Dans le premier, ajouter le cacao et le poivre.

Dans le deuxième, ajouter le thé vert, le jus et le zeste du citron vert et les gouttes d'huile essentielle.

Dans un moule huilé, déposer une càs de chaque mélange en forme de damier (comme une brioche). Répéter jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus.

Enfourner pour 25 minutes.

 

Comme je l'ai dit au début de la recette, vous pouvez faire un glaçage au chocolat blanc ou en faire fondre pour le tartiner sur une tranche. 

L'amertume du cacao, l'acidité et le pétillant du citron vert iront parfaitement avec la douceur du chocolat blanc. 

 

Vous pouvez bien sût intervertir l'huile. L'huile de coco je l'apprécie pour sa saveur. Une huile neutre ira très bien.

 

 

Mousse d'Orient et nuage blanc

 

C'est assez compliqué encore pour moi de faire de belles photos tout en servant mes convives. Prise au vol, cette photo fera le support de la recette de mon dessert.

 

J'ai reçu en cadeau des dattes d'Algérie, d'une amie prénommée Soraya, la semaine dernière. Je voulais faire honneur à ce fruit noble, fraîchement cueilli.

 

J'ai opté pour un dessert léger et gourmand pour les enfants que je recevais ce jour. La chantilly participe à cette gourmandise. 

Un nuage qui allie exotisme et produit fermier de nos contrées.

 

Pour la mousse d'Orient (5 portions et pas une de plus !) :

 

  • 65 g de dattes Déglet Nour
  • 350 ml de lait de soja (Fait maison)
  • 1 càc de sirop de noisettes ( Monin)
  • 1/3 de fève de Tonka râpée
  • 10 tours de moulin, de poivre blanc
  • 30 g de fécule de maïs (je la trouve plus adaptée que l'arrow-root par exemple)
  • 1/2 gousse de vanille de la Réunion.

Pour commencer,  dénoyauter les dattes et les mettre dans 200 ml de lait de soja.

Ajouter le sirop de noisettes, le rapé de fève, et les grains de vanille. Mixer le tout. Le mélange doit être lisse.

Dans une casserole, délayer la fécule de maïs et le reste de lait de soja.

Tiédir ce liquide, puis ajouter le mélange sucré. Fouetter sur le feu jusqu'à ce qu'il épaissise. (Attention aux grumeaux)

Verser à parts égales dans des ramequins. Deux tours de moulin à poivre sur le dessus et laisser reposer au frais pour au moins 1 heure.

 

Pour la chantilly (Dans un siphon de 500 ml) : 

 

  • 250 ml de crème fleurette bio
  • 150 ml de yaourt de coco (En exclu chez lavieclaire)
  • 1 càs de sirop de noisettes (Monin)

Mettre le siphon au congélateur 15 mins avant le début de la préparation.

Verser la totalité des ingrédients dans le siphon. Visser le bouchon et positionner une cartouche sans la visser complètement. Mettre le siphon à l'envers, enclencher la cartouche et secouer verticalement.

Mettre le siphon au frais pour la 4 heures au moins. Je conseille une nuit.

 

 

 

Hommous jasmin

 

 

Le hommous qu'en dire ? C'est simple, c'est bon, aucune recette n'est exacte, toutes les couleurs lui vont bien. Bref un classique aussi.

Moi je l'aime avec du caractère, avec des notes acides et légèrement relevées. Avec du tamarin et citron pour les notes acides et piment de Cayenne pour les piquantes (mais seulement en notes de fond).

Légèrement tiédi au four,  il accompagne souvent mes chapatis ou pitas maison. 

 

Pour 4 portions :

  • 110 g de pois chiches cuits
  • 2 càs de tahin (purée de sésame), blanc pour moi 
  • Le jus d'1/2 petit citron 
  • 1/4 de càc de poudre de piment de Cayenne 
  • 1 càc de pâte de tamarin
  • 1 pincée de sel

 

C'est simple, vous avez la solution du mixeur ou de la fourchette. 

A la fourchette il y aura des morceaux, un peu de mâche, c'est agréable aussi. 

Mettre tous les ingrédients dans le mixeur ou dans un saladier à écraser. 

C'est terminé ! 

 

 PS : je tiens aussi à remercie la créatrice du bol sur la photo, Léonora FIOL qui produit à Saint-Menoux, dans l'Allier.

Créations visibles sur le site de terre d'art à Vienne 

Chutney vert du coin

 

La chaleur extérieure fuit, laissant place à l'humidité et aux fraîcheurs de l'automne.

Les tomates ne rougissent plus, la nature se fige.

Le jardin de mes amis, non loin d'ici, avec qui j'ai entreprit un partenariat légumes locaux, regorge de tomates vertes.

J'ai, de ce fait créé un chutney épicé.

 

Pour 4 pots : 

  • 1,3 kg de tomates vertes (toutes variétés)
  • 1 gros oignon
  • 220 g de sucre blond
  • 250 ml de vinaigre de cidre
  • 2 cm de gingembre frais
  • 1/2 càs de piment de Cayenne en poudre
  • 1 càc de sel

Dans une casserole, faire bouillir le vinaigre et le sucre, pour que ce dernier soit complètement dissout.

Couper les tomates, l'oignon et le gingembre en petits morceaux.

Ajouter les légumes, le piment et le sel au sirop.

Sur feu doux, continuer la cuisson pour 45 minutes en mélangeant régulièrement (sinon le chutney ne sera plus vert). De plus le fait de mélanger, surtout sur la fin, réduira le chutney en purée.

Mettre dans des pots préalablement stérilisés. Mais gardez en pour manger le jour même ! 

 

PS : Je tiens à remercie O'Erine pour ces créations magnifiques, vivantes, et pleines de joie 

Facebook O'Erine

Site Web

Mousse terre d'exotisme

Erreur de ma part, je n'ai pas la photo qui va avec mais la recette y est :-)

 

J'ai voulu faire ce dessert car je recevais deux adolescentes et la maman. Souvent habitués à manger les mêmes plats, je voulais leur faire un classique mais revisité par mes soins.

 

La mousse au chocolat, le passe partout ! J'ai ajouté un légume et une chantilly végétale.

Et pourquoi terre d'exotisme ? La betterave, une racine avec un goût terreux, si elle est mal lavée. 

Le chocolat pour sa couleur, me rappelant exactement celle d'une belle terre.

De la noix de coco et de la vanille pour nous faire voyager loin, très loin dans un mélange aérien.

 

Pour la chantilly exotique (4 personnes) :

  • 200 ml de lait de coco solide
  • 100 ml de lait de soja (fait maison)
  • 2 càs de sirop de vanille (Monin pour moi)
  • 1/2 càc de farine de graines de caroube (pour la tenue)

Mettre le siphon (500 ml) au congélateur 15 minutes avant le début de la préparation.

Dans un mixeur, mixer tous les ingrédients pour que le mélange soit liquide et homogène.

Dans le siphon verser le liquide. Visser le bouchon, positionner une cartouche sans l'enclencher complètement.

Mettre le siphon à l'envers, enclencher la cartouche et secouer verticalement.

Le mettre au frais pour 4 heures au moins. Je conseil une nuit.

 

Pour la mousse chocolat  (4 personnes) : 

  • 110 g de chocolat noir (WEISS, car local et bonne qualité)
  • 150 g de betterave cuite bio
  • 2 blancs d'oeuf (d'une ferme locale, tout à côté de chez moi)

Faire fondre le chocolat au bain marie.

Mixer la betterave et la mélanger au chocolat quand celui-ci est totalement fondu.

Séparer deux oeufs pour récupérer les blancs (garder les jaunes pour une autre préparation) et les monter en neige.

Avec une maryse, incorporer les blancs au mélange rose-choco, très délicatement. 

Verser dans des pots en verre d'anciennes mousses au chocolat du commerce (c'est plus marrant).

 

Au moment du dressage, secouer le siphon verticalement, viser l'embout voulu et déposer une belle quantité de chantilly sur la mousse.

 

Avec un café le midi et ... une tisane le soir ? 

 

 

 

L 'intersaison du sarrasin

Les jours se sont bien raccourcis, les températures baissent, l'envie de se réfugier dans nos maisons se fait ressentir également.

Que faire ? Lire, écouter de la musique, méditer, boire une tasse (ou un bol :-) ) de chocolat chaud, ranger les affaires d'été, ou cuisiner ? Faites les tous c'est bien mieux que de choisir.

 

Aujourd'hui je vous propose au menu le sarrasin, que je n'ai plus cuisiné depuis un certain temps. En passant devant le rayon vrac ce jour, ces graines ont croisé mon regard, à l'affût de nouvelles inspirations. Chose faite ! 

Les sarrasins ont envahi mon univers, à dos de chameaux, montant les collines de mon inspiration.

 

 

Pour deux personnes, désirant un dessert par la suite : 

 

  • 1 poignée de courge butternut (doubeurre ) en cube
  • 1 petite courgette
  • 2 petites poignées de sarrasin
  • 2 càs de ghee
  • 5 feuilles de caloupilé (feuilles de curry, petit arbuste)
  • 100 ml de lait de coco
  • 100 ml d'eau chaude
  • 1 càc de curcuma
  • sel
  • Quelques feuilles de moutarde et coriandre fraiches.

Pour commencer,  couper vos légumes en cubes.

Dans un faitout, faire chauffer le ghee et les feuilles de caloupilé, puis le curcuma. Une odeur agréable s'en dégage.

Ajouter les graines de sarrasin pour qu'elles sentent cette chaleur les pénétrer. Elles crépitent ! Au tour des légumes.

Veiller, en mélangeant, à ne pas faire brûler le mélange.

Verser l'eau chaude, puis le lait de coco et le sel.

Couvrir pour 15mins de cuisson à feu doux.

Durant ce temps, laver et enlever les parties dures des feuilles de moutarde et coriandre.

 

Les graines de sarrasin ont un effet post digestif chauffant. Une graine à utiliser plutôt en automne et hiver.

 

 

 

 

BanaBread

Pour les bananes tachetées que personne ne veut au petit déjeuner. Moi j'ai la solution ! Les enfants adorent, et puis c'est sans gluten, et sans produit laitier si on le souhaite.

 

La recette est adaptée pour un petit moule à cake (6-7 parts)

 

  • 70g de farine de riz
  • 65g de farine de pois chiche
  • 6g de poudre à lever
  • 20g de sirop de pomme (ou sirop érable, agave, sucre, ...)
  • 2 oeufs
  • 70g de beurre doux ou ghee (ou huile de coco)
  • 2 grosses bananes très mûres
  • Poudre de gingembre
  • Copeaux de fèves de tonka

 

Avant toute chose, préchauffer le four à 170°C.

Dans une casserole faire fondre le beurre doux, ghee ou huile de coco à feu très doux.

Mélanger dans un saladier les farines, la poudre à lever et les poudres d'épices (quantités selon goût de chacun).

Ecraser dans un deuxième saladier, les bananes, et ensuite y battre les oeufs, beurre et sucrant.

Assembler les deux mélanges, pour qu'ils soient homogènes.

Verser ce dernier dans un moule préalablement huilé, et enfourner à 170°C pour 50 minutes.

 

La banane mûre et cuite développe un goût de caramel. Ce gâteau ira donc parfaitement avec un café bien serré.

 

Voluptueuse violette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour une personne :

Chauffer votre ghee dans une casserole et ajouter l'oignon et le piment émincés. Attendre qu'une odeur sucrée arrive à vos narines.

Ajouter ensuite l'aubergine et le poivron coupés en petits dés. Remuer durant 5 minutes.

Couvrir d'eau chaude, saler, baisser le feu au minimum et laisser mijoter à couvert pendant 10 minutes.

A la fin de la cuisson, mélanger le yaourt d'amande et le vinaigre dans un bol et l'ajouter aux légumes.

Mélanger et éteindre le feu.

Déguster avec du riz blanc ou du pain maghrébin et avec les doigts. 

Le vert du potager oriental

Un doux mélange de légumes du potager allié au vert flamboyant des pistaches. 

 

Pour une 1 personne :

 

  • 1/2 piment vert long
  • 1/2 oignon 
  • 1/2 courgette
  • 1/2 petite tomate zébra (verte) 
  • 4 feuilles de basilic 
  • 1 poignée de haricots coco frais écossés
  • 2 cas de ghee
  • 10-15 pistaches non salées
  • 4 feuilles de caloupilé ou curry 
  • Eau
  • Sel

 

Dans une casserole,  faire revenir les haricots coco et les feuilles de curry dans 1 càs de ghee, pendant 2-3 minutes. Couvrir d'eau et saler. Laisser cuire pendant cuire 20 minutes.   

Pendant ce temps,  mettre à chauffer le reste du ghee dans une petite cocotte. Ajouter les oignons et le piment vert finement coupés. Laisser légèrement frire le mélange. 

Ajouter ensuite la courgette et la tomate coupés en petits morceaux et cuire 2 minutes. 

Ajouter un peu d'eau, du sel puis couvrir durant 15 minutes.

Concasser les pistaches grossièrement. 

A la fin de la cuisson, ciseler le basilic et l'ajouter aux légumes. 

Égoutter les haricots. 

Dresser en parsemant les pistaches à la fin. 

 

 

 

 

Flamme intérieure

                                             

     

Une boisson chauffante pour stimuler le système digestif et quelques graines de chanvre pour nos apports en oméga 3 et protéines.

 

Pour une personne :

  • 2 bananes
  • 1 abricot
  • 100 ml de boisson amande
  • 1 cm de gingembre frais
  • 1 càs de sirop de pomme
  • 1 càc de curcuma en poudre
  • 1 càs de graines de chanvre

Mixer le tout sauf les graines de chanvre, qui seront déposées sur le smoothie. 

Douceur Choko-Tonka

                                                                                                            

 

 

 

Une douceur pour l'été, très rafraîchissante et gourmande.

 

C'est une recette pour une personne

 

  • 125 ml de boisson de riz-choco
  • 50 ml de crème de coco concentrée
  • 1 œuf
  • 1/2 cm de copeaux de fève de tonka
  • Eau

Faire chauffer la boisson de riz-choco avec la crème de coco jusqu'à frémissement.

Battre l’œuf dans un bol et y râper 1/2 cm de fève de tonka. 

Faire bouillir suffisamment d'eau pour que votre ramequin puisse baigner dedans.

Préchauffer le four à 160/165°C.

Fouetter le mélange œuf/tonka dans la boisson chocolatée. Verser la préparation dans votre ramequin.

Positionner votre ramequin dans un plat allant au four rempli d'eau bouillante. 

Enfourner ce dernier pour 50 mins à 160/165°C

 

Déguster avec quelques fruits rouges.

 

 

Croquettes de coco épicées

Pour ces croquettes, j'ai allié haricots coco frais et épices pour une meilleure digestibilité. 

 

Pour une personne en accompagnement

 

  • 1 poignée de haricot de coco décossé
  • 1 càs de ghee
  • 4 feuilles de caloupilé ou curry
  • 1 càs de curcuma
  • Eau
  • Sel

Faire chauffer le ghee dans une casserole et y jeter les haricots coco. Les faire sauter pendant 2-3 mins. Ajouter le curcuma, le sel et les feuilles de curry.

Couvrir d'eau bouillante, de façon à ce que les haricots soient bien couverts, et les laisser cuire pendant  pour 25 mins.

A la fin de cuisson, filtrer sans jeter l'eau. Mixer les haricots et si nécessaire y ajouter 1-2 càs de bouillon pour que le mélange ne soit pas trop sec.

Préchauffer le four en mode grill à 240°C

Avec 2 càs former 4 croquettes comme ci-dessus sur la photo.

Les positionner sur une plaque acier ou anti adhésive.

Les laisser dorer au four pendant 10 mins. 

Déguster ces mignardises avec un curry de légumes et une salades.

 

 

Smoothie soyeusement abricoté

Ce smoothie convient parfaitement pour le petit-déjeuner ou en-cas car il est léger et pour autant très nourrissant. Il allie exotisme et fruits méditerranéens.

Vous aurez besoin d'un mixeur pour cette préparation.

 

Je l'ai fait pour une personne 

 

  • 1 banane
  • 1 abricot 
  • 3 càs de lait de coco concentré
  • 1 càs de sirop de pomme (ou sirop agave ou érable)
  • 1/2 càc de cannelle en poudre
  • 1 càc de curcuma en poudre
  • 1 pêche

Mixer le tout sauf la pêche et 1 càs de lait de coco.

Verser le mélange dans une coupelle ou un beau verre assez large.

Couper en lamelles une moitié de pêche (l'autre moitié à la croque) pour la décoration : les déposer sur la surface du smoothie. Y ajouter aussi la càs de lait de coco. Vous pourrez sentir l'onctuosité de la coco et la chair fondante de la pêche.

Vous pouvez ajouter, si vous avez une matinée assez physique, quelques amandes concassées ou des graines de chanvre pour l'apport en protéines.

 

Vous voilà parti pour la matinée.

 

Kitcharee

                                                                                                

Le kitcharee est un plat ayurvédique avec ajout de légumes ou non. Nourrissant, composé de riz et de mung dhal (lentilles corail à défaut) à quantités égales, d'épices et de ghee.

Il a pour but de nourrir, tout en reposant le système digestif, pour les personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas jeûner.

Sur plusieurs jours midi et soir avec un petit déjeuner simple, cette diète est bénéfique

 

 

Quantités pour un repas sans accompagnement ni dessert :

  • 2 càs de mung dhal
  • 2 càs riz basmati blanc
  • 1 poignée petit pois
  • 1 petite carotte 
  • 1 mini tomate 
  • 3 gousses d’ail
  • 1 càs de graines fenouil, cumin, moutarde, nigelle et coriandre.
  • 2 càs de ghee ou d'huile de tournesol 
  • Une belle pincée de sel
  • ½ cm de piment frais
  • 1 càc curcuma.

 

Le matin faire tremper le riz et mung dhal.

Faire bouillir au moins 500ml d'eau.

Chauffer l’huile, avec les épices graines et curcuma. Attendre les petits crépitements et ajouter l’ail, le piment et la tomate en petits morceaux.

Ensuite ajouter les mung et le riz. Faire revenir 2-3 mins.

Pendant ce temps couper la carotte en petits cubes et décosser les pois.

Verser l’eau bouillante jusqu’à recouvrir d'un cm de plus de la surface du mélange.

Ajouter les légumes et sel.

Couvrir pour 25 mins.

Le tout doit être bien cuit.

 

Manger dans une atmosphère détendue, au soleil,... 

 

 

De la Bretagne aux Antilles

                                                                                                                   

 

Un dessert inventé pendant la nuit, vers 3h du matin. Quand je ne dors pas, les idées fusent, donc j'écris, je crée.

Il est fait pour becs sucrés, les amateurs de produits laitiers et les gourmands.

 

Sablés bretons (6 grands) : 

  • 150g de farine (Moitié T110/T65) 
  • 1/2 sachet de poudre à lever 
  • 80g de sucre blond      
  • 1/2 càc de fève de tonka râpée
  • 105g de beurre doux, mou, et cru
  • 2 jaunes d'œuf 

 

Sortir le beurre 30mins avant de commencer.

Préchauffer le four à 180°C. 

Battre au fouet les jaunes d'œufs et le sucre jusqu'à blanchissement. 

Couper le beurre en morceaux, écraser et incorporer au mélange liquide. 

Ajouter d'un coup la farine, la fève de tonka et la poudre à lever et mélanger. 

La pâte doit être homogène, et doit former une boule pas trop sèche. 

Mettre au frais dans un film étirable, pour 30mins à 1h.

Au choix ; pour une dizaine de petits palets faire un pâton avant de mettre au frais, pour le couper en tranche de 2cm. 

Ou pour de grands sablés, étaler la pâte sur 6-7mm après ce temps de frais, entre deux films. Former les sablés avec des emporte pièces sur une plaque farinée.

Pour les petits cuire 15min et les grands 12min.

Laisser refroidir sur une grille. 

 

 

 

Crème chantilly (5 personnes)  : 

  • 245g de crème épaisse crue 
  • 80g de sucre blond mixé en glace (A réduire de 20g, un peu trop sucré)
  • 1/2 gousse de vanille de la réunion de 4 ans(s'il vous plaît) 
  • 50g de lait de soja

 

Avant tout disposer le siphon au frais. La crème doit l'être également. 

Fendre une demi gousse de vanille pour enlever les grains avec la pointe d'un couteau. Les mettre dans un saladier. 

Dans se dernier verser le lait de soja et la crème.

Si vous avez du sucre glace, très bien, l'incorporer au mélange. Sinon vous pouvez mixer du sucre cristal très finement. (c'est moins cher) 

Avec un fouet électrique ou manuel, bien homogénéiser le tout. 

Verser le liquide (épais tout de même) à l'aide d'une petite louche et d'une marise dans le siphon. 

Mettre une cartouche de gaz, secouer tête en bas une dizaine de fois, et maintenir coucher au frais pour 2h. Une nuit c'est mieux. 

Le lendemain, un petit tour tête en haut tête en bas, enlever la cartouche, visser un embout et siphonner tête en bas. 

 

Pour le dressage, très simple, une boule de glace au choix (glace brebis coco brebis amande pour nous) au centre, des pointes de chantilly sur les côtés, et recouvrir la boule à la fin. 

Pour les gourmands, un sirop irish de Monin ! 

 

Naan

Le naan, originaire du Nord de L'Inde, est un pain à pâte levé, cuit sur les parois d'un four traditionnel Tandoor.
Sa consommation s'est étendue aux pays alentours où le blé est l'aliment de base ; Pakistan, Iran, Afghanistan, Kazakhstan,.. 
En Inde on consomme le plus souvent deux pains pour accompagner les viandes ou/et légumes. Le naan et le chapati. Leurs recettes différent dans l'ajout de levure et de yaourt. L'un est fait avec de la farine blanche et l'autre farine complète. 
Ils peuvent être farcis de légumes, de fromage, badigeonnés d'ail et de ghee,... 
Ingredients :
  • 1/2 yaourt de brebis (à température ambiante c'est mieux)
  • 1/2 sachet de levure
  • 3 càs d'huile assez neutre
  • 1/2 càc de sel
  • 1 càs de sucre
  • 140g de farine T65
  • Epices (facultatif)
  • 4 càs d'eau tiède

 

A vous de jouer ! Mélanger les ingrédients secs. Faire un puits au centre et mettre le yaourt dedans. Rabattre doucement la farine dessus, doucement et pétrir à la main. Ne vous inquiétez pas le mélange n'est pas homogène. Ajouter  2 càs d'huile tout en pétrissant, puis l'eau cuillère après cuillère. Travailler la pâte quelques minutes,  c'est important, cela créer du gaz.

Elle doit être assez souple, sans coller. Verser le reste d'huile, et rouler la boule dedans.

Laissée là reposer avec un linge dessus, dans une pièce assez chaude ou au soleil, 2h environs.

 

Chauffer à feu max une poêle anti-adhésive ou à fond épais. J'ai une TAWA, poêle plate sans rebord, indienne, traditionnellement pour la cuisson des chapatis.

Après ce repos, travailler un peu la pâte pour dégazer. Faire 4 boules de tailles égales.

Verser un peu de farine sur le plan de travail et y rouler la première boule. Foncer là de façon à avoir une hauteur de 4-5mm.

Baisser le feu à moyen et mettre la première galette sur le feu. Elle doit, au bout d'une dizaine de seconde faire des petites bulles à la surface. A ce moment là, réduire au minimum le feu puis couvrir. Vérifier de temps en temps mais au bout de 1min30s/2mins, la pâte faire de grosses bulles. Retourner avec une pince et recouvrer. 30 secondes après le naan est cuit, le disposer sur une assiette et l'enduire de beurre doux/Ghee. 

Astuce en attendant la cuisson des autres Naans : Prendre un sac congélation, le mettre dedans et fermer.

Réitérer la manip 3 fois.